L'école des Lueurs des champs permet la scolarisation d'un petit groupe d'enfants âgés de 5  à 12 ans, au sein d'une classe unique.

Elle prend la forme d'un établissement privé, hors contrat, sans subventionnement. Le coût de la scolarité est à la charge des familles.

L'école se situe en plein cœur de la nature et permet de profiter des richesses du monde du vivant.

 

L'école fonctionne grâce à l'action de différents cercles, dans un élan de permaculture humaine (gouvernance partagée, intelligence collective, écoute active,...).

Sur le terrain, au contact des enfants et de leurs parents au quotidien, œuvrent les membres du cercle pédagogique (les facilitatrices, également co-responsables pédagogiques).

A leurs côtés, le cercle des parents, composé des parents des écoliers des lueurs des champs, est force de propositions. Les parents sont en effet invités aux réunions de vie de l’école. Ils peuvent intervenir dans les discussions, nourrir l'intelligence collective et apporter des arguments.

Enfin une équipe veille au bon fonctionnement de l'école : le cercle administratif (responsable administratif) et le cercle associatif (le bureau : présidente, secrétaire et trésorière).

Zoom sur les facilitatrices

Emilie et Cassandre sont présentes au quotidien auprès des enfants. Elles sont co-référentes du petit groupe, composé des "jeunes pousses" (de 5 à 7 ans) et des "roseaux" (de 8 à 12 ans).


 

Émilie

 

Cassandre


Facilitatrice au sein de l'école depuis septembre 2016.

Orthophoniste pendant 8 ans, titulaire d'un bac+5 en Sciences humaines, spécialisée en neuropsychologie du langage, d'année en année, Emilie s'initie aux pédagogies actives (Montessori, Steiner) et se captive pour la pédagogie Freinet puis l'école du 3ème type de Bernard Collot, une école du vivant.

En parallèle, elle se forme à l'écoute active en 2010 et s'exerce quotidiennement à la pratique de la communication non violente. Depuis 2008, elle a entamé un parcours de développement personnel et participe à des supervisions.

En avril 2018, elle démarre une formation pour devenir "passeur de Nature" (d'une durée d'un an) dans le but de nourrir sa démarche d'éveil à la nature et de pédagogie par la nature à l'école.

Durant son temps libre, elle entretient son potager inspiré des principes de la permaculture et aime créer avec ses mains (tricot, laine cardée, couture, peinture, écriture,...).

Elle aime partager avec les enfants son enthousiasme pour apprendre, créer, entreprendre. Elle souhaite cultiver l'émerveillement, prendre soin de la flamme intérieure de chacun, du vivant.

Intervenante au sein de l'école depuis octobre 2017, facilitatrice depuis décembre 2017.

Formée tout d'abord dans le cadre universitaire en France et en Ecosse à la langue et culture anglaises, elle se lance ensuite dans la formation autodidacte au cours de ses voyages. Elle découvre sa passion pour l'apprentissage sous toutes ses formes et continue d'apprendre d'autres langues (allemand, italien, espagnol), d'autres techniques. Il devient aussi important pour elle de se relier encore plus à la nature, tant sauvage que cultivée et se forme au maraîchage biologique en travaillant dans différentes structures dans le monde. Elle apprend aussi à construire avec des matériaux naturels et anime des chantiers de constructions en terre et en paille. Ses besoins de contact avec la nature l'ont emmené sur de nombreux chemins de randonnée en Europe et en Amérique, où elle a aussi travaillé en compagnie de spécialistes des techniques primitives de survie dans la nature. Elle a observé avec passion comment notre rapport à l'apprentissage est intimement lié à notre histoire de vie, notamment émotionnelle et aime accompagner avec bienveillance enfants et adultes à explorer des terrains inconnus.